Ring et Equilibre émotionnel

 

  • Ring

  • & Equilibre émotionnel

  Le coaching de Pascal Lafleur utilise l’outil boxe et le développement personnel. Le ring en tant que cadre, zone d’échange et engagement du corps. Le développement personnel comme moyen d’optimiser le potentiel.

L’union des deux fait la force de cette approche thérapeutique.

Le ring, espace dédié au corps et à l’échange

La boxe, bien dispensée, est une métaphore des relations humaines ; ce sport, comme aucun autre, explore la question de la juste distance avec l’autre, de l’anticipation, de la vitesse de réaction. Il s’agit d’une communication non verbale, de codes de reconnaissance bien particuliers.

L’échange entre les deux partenaires amène à une gestion des situations difficiles : opposition, évitement, conflit, construction d’un match (en ce sens il s’agit de partenaires et non d’adversaires). Le ring est l’enceinte dans laquelle ce jeu relationnel va pouvoir avoir lieu. C’est à la fois le cadre et le contenant. Le périmètre dédié à la boxe et le symbole de nos espaces personnels ; bulle intime, bulle personnelle, bulle sociale et bulle publique.

La boxe en tant que sport qui mobilise l’intelligence du corps et de l’esprit, indique notre niveau de sociabilité, révèle notre personnalité : on ne triche pas sur un ring car on y met en jeu beaucoup de soi. On utilise le ring et la boxe à des fins de développement personnel, pour mieux se connaître dans les relations interpersonnelles, les situations difficiles. Il importe de trouver la bonne distance et l’attitude corporelle adaptée.

L’Atelier Côté Ring, 10 rue Saint-Claude, Paris 3e.

 www.cotering.com

Le ring et l’expression des émotions

Le temps du sport est un temps accordé à soi-même, à son corps dans sa dimension sensorielle, dans le domaine du ressenti et non pas dans sa dimension sociale, dans ce qui est donné à voir aux autres. Être à l’écoute du corps, de sa mémoire musculaire et des postures qu’il a su faire siennes, c’est aussi être moins dans le mental, lâcher le doute, les croyances et le jugement.

Faire du sport, c’est être dans l’instant présent, condition sine qua non pour évoluer. Dans le ring et par les postures de la boxe, on comprend mieux dans quel registre émotionnel on est à ce moment-là : dans la joie ? Dans la force ? Dans la détermination ? Grâce à la boxe, au travail en force ou en souplesse, dans le jeu d’opposition comme dans le travail au sac, on cerne mieux son canal de communication ; a-t-on un profil visuel, auditif, kinesthésique olfactif ou gustatif ? De quelle manière l’adresse s’adresse à nous ? De quelle manière lui répondons-nous ? Les émotions émergent tôt ou tard, dans le sport, quand lorsque le mental perd de son emprise au profit du corps. Sous l’oeil bienveillant du coach, ces émotions de joie, de peur, de plaisir deviennent un matériau parlé, analysé. Carburant, moteur, une fois exprimées, les émotions aident à se dépasser, à se libérer des inhibitions et des anciennes références.

Coordonnées

Cabinet Sparing & Partenaire
72 Rue du Faubourg Saint Honoré
Paris, 75008, France